Moins courants que leurs semblables électriques, les chauffe-eau à gaz sont reconnus par leur performance. Il ne nécessite que peu d’entretien, mais changer sa membrane est crucial quand celle-ci présente des signes de fatigue.

Un chauffe-eau à gaz

Toute panne de cet équipement entraine un bouleversement de la vie quotidienne et il doit être dépanné le plus rapidement possible. Le chauffe-eau à gaz sera l’idéal, si l’utilisateur recherche une solution énergétique optimale. Il se décline en différentes catégories. Généralement, le choix oscille entre un chauffe-eau gaz instantané et un chauffe-eau gaz à accumulation. Le chauffe-eau à production instantanée produit en direct l’eau chaude demandée, et ne possède pas de dispositif de stockage. Le chauffe-eau gaz à accumulation est en quelque sorte l’équivalent d’un chauffe-eau électrique, sauf qu’à la place de la résistance, il y a un bruleur à gaz. Pour les deux variétés de chauffe-eau à gaz, de nombreuses pièces composent le système. Sa membrane joue un rôle capital dans le chauffage de l’eau. En effet, lorsque son venturi enregistre la présence d’eau, la membrane se met à entrainer un pointeau afin d’ouvrir l’arrivée du gaz. Généralement, le gaz est fourni par le réseau de distribution de la municipalité. Il peut aussi être du butane ou du propane, disponible en bouteille ou en citerne.

L’eau arrive dans la partie inférieure de l’appareil au cœur d’un serpentin. Elle est chauffée par un brûleur. Grâce aux innombrables innovations, la température de l’eau est maintenant contrôlée et maintenue grâce à un thermostat. Si la membrane est détériorée, le cumulus à gaz ne fonctionne plus d’une façon optimale. Au fil du temps, elle peut se percer ou s’entartrer. De ce fait, soit le bruleur ne se déclenchera plus, soit il fonctionnera, mais sans puisage d’eau. Dans tous les cas, la détérioration de la membrane entraine de graves conséquences. Il faut arrêter d’utiliser l’appareil et changer sans délai cette petite membrane en caoutchouc.

Comment changer sa membrane ?

Changer la membrane d’un chauffe-eau à gaz n’est pas une opération très compliquée. Toutefois, il faut prendre certaines précautions avant d’entamer toute intervention. Il faut impérativement couper l’arrivée du gaz. Ce dernier présente des risques bien connus. Pour accéder à l’emplacement de la membrane, il faut d’abord enlever le bouton qui sert à démarrer l’appareil. Le cache est généralement retenu par des vis qu’il faut enlever. Il faut aussi retirer les vis de la valve d’eau et les clips qui la retiennent au chauffe-eau. Une fois qu’elle est déposée, il suffit d’ôter le capot qui couvre la membrane pour la changer. Pour trouver une pièce qui équivaut à celle qui est abimée, il est préférable de consulter la plaque signalétique du cumulus.

Comme tout équipement domestique, un chauffe-eau à gaz nécessite des entretiens périodiques. Une fois par an, soufflez dans l’injecteur de veilleuse pour le déboucher. À l’aide d’une brosse métallique, il faut détartrer le corps de chauffe et nettoyer les ailettes du bruleur, pour assurer une meilleure durée de vie du dispositif à gaz.